Le cadavre de Kiwila chez les Pendé

Représentation d'une femme modelée et dessinée dans le sol. Au cours de l'initiation à la confrérie féminine "kiwila", les candidates sont mises en présence d'une représentation de femme modelée dans le sol : c'est le cadavre de Kiwila. Photographe : André Scohy Date(s) : 1946 : date de prise de vue initiale

Source : musée du quai Branly (copyright)


Nota (Atans) : Kiwila ou Giwila constitue une société initiatique féminine aussi bien qu'une danse chez les Pendé équivalente du Mungonge chez les hommes. D'après le RP Léon Sousberghe les initiations du Giwila sont beaucoup moins violentes que celles des hommes.


Pour approfondir : Les danses rituelles mungonge et kela des ba-Pende (RPL Sousberghe)